panneaux solaires

Quel est le coût d’une installation photovoltaïque ?

Vous souhaitez investir dans une installation photovoltaïque ? Coût d’un panneau solaire, prix d’un onduleur, type d’installation, rendement… Voici tout ce que vous devez savoir pour disposer de votre installation au meilleur prix.


1. Coût et rentabilité d’une installation en 2021 

Écologique, économique, rentable en moins de 10 ans… Avec de tels atouts les panneaux solaires ont tout pour plaire. D’autant plus que l’Etat encourage, grâce à diverses aides, les consommateurs à s’équiper.

Cependant, les panneaux solaires suscitent encore certaines réticences qui freinent leur déploiement massif. Premier obstacle : le prix.

Une installation photovoltaïque implique un investissement important. Comptez en effet entre 8000 € et 12 000 € TTC en moyenne pour une installation de 3 kWc (kilowatt-crête).

Bon à savoir : le kilowatt-crête (kWc) est l’unité de mesure qui indique lapuissance électrique maximale produite dans des conditions standards.

Même si le prix d’une installation solaire pour l’autoconsommation a fortement diminué ces dernières années, cela ne doit pas vous dispenser de comparer les devis qui peuvent varier du simple au double selon l’installateur.

Essayons d’y voir plus clair !

2. Un prix variable selon l’équipement et la prestation

Pourquoi est-ce si compliqué de s’y retrouver ? Tout simplement parce que le coût de l’installation des panneaux solaires dépend de plusieurs facteurs :

  • La qualité des panneaux et des onduleurs
  • Le type de toiture
  • Le mode d’installation
  • Les marges des installateurs
  • Les garanties et services proposés

Bien entendu, au-delà du prix du kit des panneaux solaires, le coût de votre installation dépendra aussi de sa taille (il y a un prix de l’installation photovoltaïque au m2). Comptez entre 3 et 4 € TTC/Wc. Pour une puissance de 3kWc le prix sera environ de 9 000 € TTC.

Premier poste de dépense : le matériel

Le premier élément à impacter le coût d’une installation photovoltaïque c’est le panneau solaire lui-même.  

Le panneau solaire

Sunpower, Longisolar, Trinasolar… La liste des marques s’allonge de jour en jour. On en compte aujourd’hui plusieurs dizaines. Difficile de faire un choix, surtout lorsqu’il faut décrypter le discours marketing.

Comment s’y retrouver ?

Sachez que les meilleurs panneaux ne sont pas nécessairement les plus onéreux. Certaines marques de qualité – donc fortement plébiscitées – sont en effet en capacité de produire en grande quantité et peuvent ainsi proposer des produits à des prix compétitifs. 

Nous vous recommandons d’investir dans des marques qui ont fait leurs preuves plutôt que dans celles dont la qualité à long terme est sujette à caution.

Pourquoi ? Tout simplement parce que la durée de vie d’un panneau est de 40 ans en moyenne. Cela vous évitera de devoir changer vos panneaux plus tôt que prévu ! 

L’onduleur

De quoi s’agit-il ?

Un onduleur est un boîtier de conversion qui transforme le courant continu produit par les panneaux solaires en courant alternatif pour permettre à l’électricité d’être consommée.

Il en existe de deux types :

  • Les onduleurs de chaîne
  • Les micro-onduleurs

Le prix d’un panneau solaire avec onduleur de chaîne est moins important que le prix d’un panneau solaire avec micro-onduleur. Comptez environ 1500 € TTC.

Notez que sa durée de vie est comprise entre 8 et 12 ans, soit moins longue que celle de vos panneaux solaires. Il vous faudra donc prévoir de le changer ou prolonger sa garantie (200 € TTC).

Deuxième possibilité : les micro-onduleurs.

Certaines marques proposent des micro-onduleurs d’excellente qualité à des prix compétitifs. Comptez environ 150 € TTC / panneau pour les moins chers.

Notez que ces derniers offrent une durée de vie importante d’environ 50 ans.

Bref, pour réaliser des économies, nous vous recommandons de vous équiper de plusieurs micro-onduleurs plutôt que d’un onduleur de chaîne.

Deuxième élément du devis : le type de toiture

Le type de couverture de votre toit va également impacter le montant de votre devis.

Sachez qu’il n’y a pas de surcoût si vous disposez d’une toiture de tuiles en terre cuite ou en béton.

En revanche, si celle-ci est en ardoise l’installation est plus complexe et entraînera un surcoût de plusieurs centaines d’euros.

En ligne de compte aussi, la hauteur de votre maison

Veillez à ne pas négliger cet élément pour déterminer le montant de votre devis.

Pour une toiture supérieure à 6 mètres (soit une maison de plus de 2 étages) vous devez prévoir un surcoût d’environ 500 € TTC.

Monophasé ou triphasé 

Vous n’avez aucun frais supplémentaire à prévoir si votre habitation dispose d’un système monophasé (mode d’alimentation électrique de la plupart des logements).

En revanche, si le système électrique est en triphasé (maisons anciennes ou particulièrement énergivores) il vous faudra prévoir une adaptation électrique. Celle-ci entraînera un surcoût d’environ 350 à 500 € TTC.

Autoconsommation ou revente 

Autre élément à impacter le prix de votre installation solaire : le type d’installation.

Pourquoi ?

Tout simplement parce que vous n’aurez pas besoin du même nombre de panneaux solaires selon que vous souhaitez autoconsommer votre électricité ou la vendre.

Si vous optez pour l’autoconsommation le nombre de panneaux que vous devez installer dépend de votre consommation électrique.

Quelques ordres de grandeur :

Consommation en kWhConsommation en €/anPuissance optimaleNombre de panneaux
≤ 11 000Moins de 16003 kWc9
Entre 11 000 et 17 000Entre 1 600 et 2 4006 kWc18
Plus de 17 000Plus de 2 4009 kWc27

Quel est le prix de l’installation  ?

Celui-ci dépendra du type de pose : intégré au bâti (les panneaux remplacent les tuiles) ou en surimposition, solution la plus économique.

  • 8 à 12 panneaux : entre 7000 et 14 000 € TTC pour une installation de 3 kWc
  • 16 à 20 panneaux : entre 12 500et 19 500 € TTC (6 kWc)
  • 25 à 30 panneaux : entre 17 500 et 24 000 € TTC (9 kWc)

Quel coût après l’installation ?

Bonne nouvelle, vous n’avez à prévoir que le tarif d’utilisation des réseaux publics d’électricité. Son montant est insignifiant (10,51 €/an) comparé aux économies que vous allez réaliser sur votre facture d’électricité grâce à votre nouvelle installation solaire.