panneaux solaires

Quelles différences entre panneaux solaires thermiques et panneaux photovoltaïques ?

“Le soleil commande toute chose”, cette affirmation, traduite du latin, orne un grand nombre de cadrans solaires depuis l’époque romaine. Elle résume notre dépendance vis-à-vis de cet astre et de l’énergie qu’il fournit.

Tout ou presque dépend du rayonnement du soleil, du cycle de l’eau au cycle animal, en passant par le cycle végétal et l’essentiel des énergies de la terre (à l’exception de l’énergie nucléaire et de la géothermie)

D’ailleurs, quand on parle d’énergie renouvelable, on pense fréquemment à des équipements dépendant entièrement du soleil ? Qu’il s’agisse de panneaux solaires ou de panneaux photovoltaïques, l’objectif est d’exploiter le potentiel de cette source d’énergie gratuite et inépuisable. Mais là où le panneau solaire produit de la chaleur à partir du rayonnement solaire, le panneau photovoltaïque produit de l’électricité à partir des rayons du soleil. L’énergie solaire est une source d’énergie durable et très avantageuse pour optimiser le confort de sa maison, tout en réalisant des économies substantielles. Pour capter cette énergie et l’utiliser au quotidien, plusieurs solutions sont envisageables : les plus répandues sont le panneau solaire thermique et le panneau photovoltaïque. Mais quels sont les avantages, le rendement, les coûts d’achat et d’exploitation, les particularités de chacune de ces deux technologies ?

1. Quelles sont les différences techniques entre un panneau solaire et un panneau voltaïque ?

Un panneau solaire “classique”, comme son nom l’indique utilise les rayons du soleil pour produire de l’énergie. C’est presque une lapalissade ! Ce type de solution technique permet de capter la chaleur issue du rayonnement solaire, via des panneaux solaires souvent installés sur le toit d’une maison ou d’un logement. Il transmet ensuite cette chaleur à un fluide caloporteur (qui transporte la chaleur) qui circule dans des radiateurs. Ces derniers peuvent donc produire de la chaleur comme tout équipement de chauffage classique.

Un panneau photovoltaïque capte la lumière. Il peut être installé en toiture, au sol ou sur une pergola. Cette technologie fonctionne à partir de matériaux semi-conducteurs comme le silicium. Sous l’effet du soleil, des électrons “s’agitent”, circulent et produisent un courant électrique continu.

Dans un second temps, cette électricité est transformée en courant alternatif par un onduleur. Cette énergie électrique est alors prête à l’emploi pour être utilisée directement dans le logement en autoconsommation ou revendue à EDF qui peut la réinjecter dans le réseau.

2. Quelles sont les différences de fonctionnement entre un panneau solaire thermique et un panneau photovoltaïque ?

Dans le cadre d’une habitation équipée de panneaux solaires thermiques, un processus de régulation peut donner la priorité à l’énergie solaire lorsqu’elle est disponible. En cas d’ensoleillement insuffisant, le système de base (qu’il s’agisse d’une chaudière, d’une pompe à chaleur, ou autre système de chauffage…) prend le relais pour maintenir une température donnée à la fois pour le chauffage de l’habitation et la température de l’eau qui alimentent les éviers, lavabos, douches, baignoires…

L’énergie des capteurs solaires thermiques peut tout à fait être dédiée à la production d’eau chaude sanitaire. On estime généralement que l’apport des panneaux solaires thermiques peut couvrir entre 50 et 80 % des besoins annuels en eau chaude sanitaire pour un foyer.

Pour une maison qui bénéficie d’une installation de panneaux photovoltaïques, l’électricité produite par les panneaux peut être utilisée directement dans le logement ou revendue à EDF.

3. Comment installer un équipement solaire thermique ou un équipement photovoltaïque ?

L’installation de panneaux solaires thermiques pour une maison implique de procéder à des travaux non négligeables et incontournables de plomberie. Il faut en effet relier avec un tuyau les capteurs solaires des panneaux à la chaudière.

Pour mettre en fonction un équipement photovoltaïque, la démarche est plus simple : il faut plus simplement procéder à un branchement électrique entre les panneaux et l’onduleur afin d’alimenter en électricité la maison et les appareils électriques reliés au réseau.

Pour ces deux types d’équipements, une installation solaire thermique ou une installation photovoltaïque, il faut bien prendre en compte un inconvénient : ces deux systèmes ne sont pas en capacité de produire de l’énergie durant la nuit.

4. Faut-il se tourner vers une solution “hybride” : les panneaux aérovoltaïques ?

Les panneaux aérovoltaïques sont des panneaux solaires photovoltaïques, dont la face arrière est ventilée afin de récupérer et ensuite diffuser de l’air chaud dans l’habitation équipée.

Ce choix de cette technologie induit un investissement plus important : il faut en effet compter entre 11 000 et 15 000 € pour une installation aérovoltaïque. Le surcoût n’est pas négligeable, car on estime le prix moyen d’une installation photovoltaïque “classique” de 3 kWc dont le prix oscille entre 5500 et 8000 €.

Ces panneaux permettraient d’améliorer la performance énergétique de l’habitat ainsi équipé de 5 à 10%. Cet équipement aérovoltaïque peut alimenter le chauffage en air chaud.

L’installation de ce système aérovoltaïque s’adapterait à un large panel de configurations d’habitat et simplifierait la mise en place du chauffage central. *

La différence entre panneaux solaires thermiques et panneaux photovoltaïques invite à faire de nouveaux choix concernant la fourniture d’énergie en général. II est désormais impérieux d’infléchir la production et la consommation d’énergie souvent d’origine fossile. Or, il est possible de réaliser des économies énergétiques et financières tout en réduisant notre empreinte carbone.

Pour atteindre de tels objectifs, il est de plus en plus indispensable de se tourner vers des alternatives telles que les panneaux solaires thermiques, les panneaux photovoltaïques ou aérovoltaïques.

Les avancées technologiques offrent de nouvelles perspectives notamment grâce à l’incroyable potentiel de l’énergie solaire. Les aides gouvernementales soutiennent les initiatives qui permettent de développer l’installation de panneaux solaires thermiques et panneaux photovoltaïques.